Le plan de continuité d'activité : un enjeu vital !

Quand ça brûle, il faut aller vite.
Cette image est presque réelle. En effet, le feu symbolise parfaitement l’urgence et l’obligation d’agir immédiatement. Par ailleurs, l’aspect vital engagé confirme que sans un Plan de Continuité d’Activité anticipé, tout s’arrête. La violence des faits apparaît de manière concomitante. Tout arrive subitement, peu ou pas de signes avant-coureurs. Seule la préparation à un tel scénario autorise la continuité.  

Plan de continuité d'activité - AOUI

Pourquoi un plan de continuité d'activité devient un avantage concurrentiel ?

Plan de continuité d'activité - AOUI
Le Plan de Continuité d’Activité est traité très sérieusement dans les grandes organisations dont le fonctionnement ne peut être mis à l’arrêt. En effet, chaînes de fabrication, production d’énergie… ne peuvent admettre aucune interruption. En cas de problème grave, un plan de continuité d’activité défini en amont assure la poursuite de la production. A l’évidence, les petites et moyennes entreprises sont très rarement dotées de ce type de plan. Tout accident interrompt l’activité et selon la gravité peut entraîner des conséquences graves. En effet, les modèles sont en majeure partie organisés en flux tendus. La défaillance d’un acteur déstabilise l’ensemble de la chaîne.
Établir un plan de continuité de l’activité, c’est créer une démarche opérationnelle de gestion de crise. En fait, la réalisation de ce travail permet d’identifier les scénarios possibles, corriger certains dysfonctionnements, définir un mode opératoire et s’y tenir lorsque les problèmes surviennent. En réalité, le plan de continuité d’activité formalisé traduit une capacité de réactivité en cas de problème. Pour les partenaires et clients cette anticipation est très importante. L’assureur sera très sensible et pourra ajuster sa garantie, les clients seront rassurés de constater la maîtrise du process même en mode dégradé.

"Le pire n'est jamais sûr : anticiper c'est réduire le risque qu'il représente."

Des organismes procurent du contenu de grande valeur pour établir un plan de continuité d’activité.

En France, le Club 22301 a été créé en 2014 pour promouvoir la norme ISO22301. A l’origine, des assureurs, banquiers, institutionnels, risks managers ont décidé de canaliser des retours d’expériences. Cette connaissance permet de développer des bonnes pratiques ainsi qu’une culture de la gestion du risque.

L’objectif de cette norme est de concevoir un outil pour anticiper et gérer la continuité de l’activité.
En dehors de nos frontières, d’autres organisations existent également. Le “Disaster Recovery Institute International” (DRII) propose plusieurs critères préalables pour établir un plan de continuité d’activité.

Etablir son plan de continuité d'activité

Plan de continuité d'activité - AOUI
Plan de continuité d'activité - AOUI
En résumé, chacun comprend qu’un plan de continuité d’activité se prépare dans le calme pour gérer une situation violente de désordres. En fait, il faut étudier les fonctions de l’entreprise. Définir celles qui peuvent être réalisées depuis l’extérieur et les autres. Pour les premières, il est nécessaire d’adapter les outils digitaux qui assurent une réelle autonomie, serveurs externes, outils portatifs… Le personnel doit être associé à la réflexion et préparer pour agir vite et bien. En conclusion, il est souhaitable de s’entourer et capitaliser sur les retours d’expériences concentrés notamment au sein du Club22301 par exemple.
Plan de continuité d'activité - AOUI

Comment agir lorsque les locaux sont détruits ?

Plan de continuité d'activité - AOUI

Parmi les risques possibles, la destruction des locaux est bien réelle. Suite à un incendie, une inondation, un effondrement, quelle qu’en soit la cause, le traumatisme est toujours considérable pour les équipes.

Dans ce genre de situations extrêmes, il est important de trouver une solution immédiate pour assurer la continuité et rassurer le personnel.

AOUI travaille ce sujet depuis l’origine. Professionnaliser le travail à distance c’est aussi assurer la possibilité de trouver un bureau ou une salle de réunion partout en France. Dans le cas d’un plan de continuité d’activité, c’est mobiliser et pouvoir louer des bureaux et salles de réunion le plus proche du lieu du sinistre.

De nombreuses plateformes constituent l’écosystème AOUI. Chacune d’elles permettent de proposer ou louer un bureau, un espace de coworking ou une salle de réunion. Elles sont toutes interconnectées. En 3 clics il est possible de réserver un espace de travail.
Enfin, AOUI a créé le Ticket Collaboratif. C’est un système de paiement qui permet au bénéficiaire de réserver un espace sans en avoir la charge financière. En bref, dans le cadre d’un sinistre, l’entreprise et son assureur peuvent fournir aux salariés des Tickets Collaboratifs pour qu’ils réservent l’espace de leur choix en toute autonomie.
Le pire n’est jamais sûr, anticiper c’est réduire le risque qu’il représente.